placement

Comprendre le compte à terme

Le compte à terme (CAT) est un placement peu connu du grand public. Zoom sur ce placement à capital sécurisé avec un taux de rémunération défini à l’avance.

Le compte à terme, c’est quoi ?

Le compte à terme fait partie de la famille des comptes d dépôt à terme. C’est un placement financier à court ou moyen terme, sécurisé et rémunéré. En d’autres termes, il s’agit d’un prêt que le client accorde à la banque pour une durée fixe ou variable, selon un taux d’intérêt connu ou convenu à l’avance.

À noter qu’il existe deux catégories de CAT : à taux fixe et à taux progressif.

La durée du placement

Généralement, les institutions proposent des solutions à 1 mois, 3 mois, 6 mois, 9 mois, 12 mois, voire plus.

Il existe des CAT renouvelables. Le client peut donc interrompre le contrat à la fin de l’échéance ou le prolonger. Par ailleurs, il peut effectuer un versement supplémentaire.

Pour qui ?

Si vous souhaitez conserver une épargne disponible ou économiser de l’argent mensuellement, il est conseillé d’éviter le CAT. Ce placement s’adresse aux personnes disposant d’une somme à investir sur leurs besoins. Sur des durées longues, ce compte est plus attractif.

Le niveau et le type de rémunération

Le taux proposé est l’avantage le plus apprécié des CAT. Théoriquement, ce taux est souvent supérieur à celui des livrets d’épargne, sachant que la banque peut également proposer des offres promotionnelles.

Le CAT dépend donc des taux du marché et souffre de la comparaison avec les livrets réglementés en période de taux bas.

Dans la plupart des cas, le taux proposé est fixe et défini à l’avance. Quant aux intérêts, ils sont généralement perçus à l’échéance. Pour une période inférieure à 1 an, les intérêts sont calculés au prorata de la durée de dépôt.

Certaines banques proposent des taux progressifs. Ainsi, la rémunération est bonifiée selon les modalités prévues au contrat.

Si le client débloque ses fonds à l’avance, il aura une pénalité par rapport à la rémunération prévue au contrat. Dans ce cas, le capital est garanti, mais les pénalités minorent les intérêts perçus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *