placement

Comprendre l’épargne salariale

L’objectif d’une épargne salariale est d’associer les salariés aux résultats de la société. À noter que la mise en place de ce placement est facultative, à l’exception de la participation. Pour rappel, les pouvoirs publics en France font beaucoup d’efforts pour instaurer cette épargne dans les entreprises.

Quels placements choisir ?

L’épargne salariale permet d’investir dans des placements financiers très spécifiques, comme le FCPE, la SICAV et le SICAVAS. Elle peut également être placée dans les titres de la société.

De plus, le salarié peut diversifier ses avoirs sur l’ensemble des marchés financiers : les actions, les obligations et les monétaires. Il a aussi la possibilité d’accéder facilement à des fonds solidaires et responsables (ISR).

Des avantages fiscaux et sociaux

Le salarié a la possibilité de percevoir immédiatement les sommes versées ou décider de les placer dans un autre type de placement : un plan d’épargne entreprise (PEE) ou un plan d’épargne retraite collectif (PERCO).  SI le bénéficiaire opte pour la seconde solution, il peut faire fructifier son épargne dans un cadre fiscal et social attractif. Il pourra également avoir une aide financière versée par l’entreprise, appelée l’abondement.

Le PEE

Ce plan d’épargne permet aux salariés d’avoir un portefeuille de valeurs mobilières au sein de la société. Les sommes sont bloqués au moins 5 ans, sauf si le salarié décide de les débloquer exceptionnellement.

Le PERCO

Le PERCO est un plan qui permet au salarié de se constituer une épargne. À noter que les sommes sont bloquées jusqu’à la retraite, sauf si le salarié décide de les débloquer exceptionnellement.

L’intéressement et la participation

Pour comprendre l’épargne salariale, il est important de faire la différence entre l’intéressement et la participation.

L’intéressement est versé aux salariés en fonction des résultats ou des performances de la société. À noter que les critères de résultat sont définis par la firme elle-même.

Quant à la participation, il s’agit d’une quote-part des bénéfices de la société. Elle est obligatoirement mise en place dans les firmes de plus de 50 salariés, et elle est facultative pour les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *